12 janvier 2020

Association Salem : verdict et suite

L’association Salem traverse actuellement des heures troubles. Après plusieurs ajournements, nous avons dû nous résoudre, le 27 Décembre 2019 à fermer les locaux de la mosquée Salem afin de nous acquitter de l’obligation d’appliquer la sanction judiciaire de 2015.

Vendredi 10 Janvier 2020 à 8h30 a eu lieu une nouvelle audience dont l’objet était de statuer sur la sanction pour non application de la décision de fermeture judiciaire de 2015. Le verdict a été rendu : l’association Salem devra verser 30 000 euros d’amende pour non fermeture.

Le risque de confiscation définitif du bien (peine maximale) était largement présent mais grâce à l’aide de Dieu, notre bien a été préservé. Relativisons également cette peine puisqu’une fermeture en 2015 aurait nécessité la location d’un local alternatif et compte tenu des tarifs sur la région, la somme déboursée aurait été bien plus importante.

Malgré toutes ces difficultés, nous sommes toujours debout grâce à l’aide de Dieu, et par la persévérance de frères qui se démènent pour défendre les droits des Musulmans sur Annecy.

Toutefois, nous sommes toujours dans une situation précaire. Voici un petit récapitulatif des actions mises en place pour vous donner une vision d’ensemble :

  • Nous avons maintenu ouverte notre Mosquée de Meythet jusqu’au 27 décembre 2019 faute de solutions alternatives
  • Nous avons effectué des dizaines de visites pour trouver un local temporaire en vain
  • Nous avons sollicité à de nombreuses reprises nos élus locaux pour nous aider dans cette démarche. Un local alternatif à un prix de location de 4021 Euros par mois a finalement été proposé par la mairie d’Annecy à partir d’avril 2020. Après une visite du bien, la déception fut immense. Ce local est inapproprié à l’accueil d’un public. Compte tenu de l’insalubrité, le manque d’hygiène, l’absence d’isolation, les vitres cassées, les plafonds délabrés, l’occupation en l’état est inenvisageable et les frais de remise en état seraient très importants.
  • Nous recourons à la location précaire d’un vendredi à l’autre pour accueillir la Joumou’a. Mais les coûts de location sont importants. A titre indicatif, la somme de 867 euros a été déboursée pour la location de la salle Le Météore le 3 janvier et 1773,60 € ont été dépensés pour ce vendredi 10 janvier. L’organisation liée à ces locations précaires est lourde et consommatrice d’énergie : recherche d’un nouveau lieu chaque semaine et discussions avec des interlocuteurs différents.
  • Enfin, une équipe d’une dizaine de personnes est mobilisée depuis plusieurs semaines pour remettre en état nos locaux de la Mandallaz. Pour rappel, nous sommes propriétaires de ce lieu. Nous y effectuons des travaux de rafraichissement et de remise en état afin de pouvoir y accueillir nos fidèles au plus vite. L’autorisation de modifier la façade a été obtenue et nous sommes en attente d’une réponse concernant l’autorisation d’accueillir du public, qui devrait arriver au plus tard le 8 février 2020.

Est-ce tout ce que l’on mérite?

Notre devoir à tous est d’agir en cette période difficile ou la communauté musulmane est éprouvée. Nous devons faire face ensemble à ces difficultés.

Aujourd’hui nous appelons chacun et chacune d’entre vous à ouvrir les yeux sur ce qui se joue à l’heure actuelle. Notre liberté cultuelle est attaquée.

Ceci est la responsabilité de tous et non celle d’une petite poignée de personnes. C’est votre responsabilité vis-à-vis de vous-même, de votre famille et de Dieu.

Nous vous invitons à vous tenir informés de la suite des événements via notre site web, et de participer aux réunions d’information et d’échanges (la prochaine est prévue le vendredi 17 Janvier 2020 après l’ichaa à la Salle le Météore, à Meythet). Nous ferons un retour détaillé sur les points clé et nous vous consulterons sur la suite à donner. Pour toute proposition d’action ou retour, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire à la fin de cet article, ou bien à nous envoyer un mail à contact@salem-annecyagglo.fr.

Que Dieu nous accorde la patience, l’unité et l’énergie pour agir ensemble.

Association Salem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *