17 mars 2018

Journée de sensibilisation MIGRANTS du 24.02.18: Retour sur un journée intense en émotions…

Que de chemin parcouru jusqu’ici…par nos frères réfugiés. Un long périple menant jusqu’à Annecy.

Que de chemin parcouru et tant de tragédies rencontrées. Je dois dire que je reste « sans mot » après avoir écouté les témoignages de nos frères réfugiés.

Parfois, on se dit: « Mais pourquoi vouloir quitter sa famille, son pays, prendre des risques considérables pour venir, ici, en France et connaître les difficultés qu’ils connaissent aujourd’hui ? »

Mais, en écoutant les témoignages de nos frères…Mohamed, Abdallah, Tayeb…et les autres venant du Soudan, de Mauritanie, de Guinée, de Côte d’Ivoire, on ne peut rester indifférent.

Des pays en pleine guerre civile avec des milices qui « Violent, torturent, et tuent des gens…parfois pour se divertir !! « .

J’ai encore à l’esprit ce témoignage poignant d’un frère se promenant dans son pays avec ses potes…et se faisant capturer par une milice. Ils ont alors été emmené dans une pièce, quand un de ses potes se fait tirer dessus…tout ça pour faire peur aux autres !

Que dire de ces autres témoignages ou nos frères ont perdu …leur père, mère, frère et sœur …parfois dans la même journée.

Qu’aurions-nous fait à leur place ?

Je peux dire que ces témoignages m’ont définitivement convaincu qu’ils n’avaient d’autres choix que de quitter leurs pays, leurs familles…du moins ce qui en reste…

C’est alors que nous nous sommes retrouvés plonger dans leur périple à travers leurs différents témoignages…La traversée du désert sous des chaleurs atteignant les 50 degrés, l’arrivée en Libye où ils ont connu des atrocités INDESCRIPTIBLES: L’esclavage, le kidnapping, etc…Puis la traversée de la Méditerranée avec une nouvelle fois la perte de proches et des chances infimes de survivre.

On nous décrit la dureté du séjour en Italie et cette fameuse « procédure Dublin » que tous nos frères réfugiés ont dénoncés en nous demandant par ailleurs de nous battre contre cette loi. Cette loi consiste à renvoyer les réfugiés arrivés en France vers les pays comme l’Italie ou encore l’Espagne en stipulant que le pays responsable de la demande d’asile est le premier pays où la personne a déposé ses empreintes. Des empreintes, parfois prises de force en frappant les réfugiés ! Cette procédure fait alors figure de « bonne excuse » pour la France afin de renvoyer du pays ces personnes…

Je vous invite à lire ce document afin de comprendre un peu mieux ce qu’ils ont enduré durant leur périple…et ce qu’ils endurent encore aujourd’hui:

SITUATION GEO POLITIQUE AU SOUDAN

SITUATION-GEO-POLITIQUE-AU-SOUDAN

Alors que faire ?

  • Leur rendre visite…tout simplement. Cela leur fera le plus grand bien de vous rencontrer…et croyez moi à vous aussi.
  • Tout d’abord, se tenir informer des manifestations contre cette « procédure Dublin » qui aujourd’hui casse le morale des réfugiés et les mettent en grande difficulté.
  • Ensuite, on a entendu Kamel et Hanae (membres du pôle social de l’association Salem) nous demander de participer à la préparation des repas pour les réfugiés…et plus particulièrement le petit déjeuner du Dimanche.
  • Un agenda avec des dates de préparation de repas organisée par l’association Salem est disponible en cliquant sur ce lien: http://www.salem-annecyagglo.fr/agenda/

Pour toute question relative aux aides aux réfugiés, vous pouvez envoyer un email à l’adresse suivante: refugies@salem-annecyagglo.fr

Mes frères et sœurs, ne restons pas indifférent face à la souffrance de nos frères musulmans, alors n’hésitez pas une seconde à participer aux aides organisées par le pôle social Salem ou encore à aller les visiter 1 quai des clarisses à Annecy.

Association Salem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.